martes, febrero 19, 2008

Don Juan est gay??!!

Il y a quelques semaines je suis allée au théâtre. Cela faisait très long temps que je n'y allais pas, je ne trouve jamais de pièces intéressantes, peut-être parce que je ne regarde pas assez les programmes, mais bon, Nice ce n'est pas Paris. Un soir, donc, quelqu'un me propose d'y aller, une personne s'est désistée et ils ont un billet en plus, bien placé, pas trop cher. Après avoir regardé un extrait de la pièce, je me décide d'y aller. C'est une opportunité de sortir et faire une petite soirée sympa, restaurant + théâtre + petit verre.

Je suis allé voir "La nuit de Valognes" d' Eric-Emmanuel Schmitt. La pièce se passe la "nuit, à Valognes, cinq femmes, qui furent victimes de Don Juan, vont instruire son procès et le condamner... Mais son véritable châtiment sera l’Amour, amour qui se présente à lui sous une forme qu’il ne peut accepter... Ses anciennes victimes veulent l’obliger à épouser la dernière de ses conquêtes."

Le jeu des acteurs fût époustouflant, la mise en scène parfaite (surtout pendant la rencontre entre le Chevalier et Don Juan) et l'histoire promettait. Le texte est drôle, l'auteur profite merveilleusement des différents milieux sociaux des cinq protagonistes (une duchesse, une bonne sœur, une femme écrivain, une "fille aux moeurs legeres") pour créer des dialogues comiques lesquels, par moments, sont hilarants.

Mais l'intrigue dévient à la fin trop rapide, trop tirée par les cheveux. On comprend parfaitement le point de vue de M. Schmitt, Don Juan ne vit que pour la quête du plaisir et, au moment où il trouve l'amour, Don Juan meurt.

Mais malgré un point de vue intéressant une question se pose; pourquoi cet amour devait être homosexuel? On aurait pu aller plus loin et qu'il soit amoureux d'un animal, comme Caligula. Ou faire qu'il tombe vraiment amoureux d'une fille, mais qu'elle n'accepte pas. Je trouve que la fin est trop facile, trop dans l'air des temps. Je ne vois pas qu'est-ce que le fait d'être homosexuel apporte en plus ou d'originale au mythe du dragueur le plus connu de la planète.

4 comentarios:

In the Mood of Mode dijo...

Faire mourir Don Juan au moment ou il trouve l'amour c'est peut être mieux. Un homme à la recherche du plaisir et non de l'amour qui trouve l'amour, ça me paraiterais pas... enfin je sais pas comment l'expliqué mais j'aurais pas envie qu'il trouve l'amour en tout cas. Au fait il meurt de quoi?

Xupinet dijo...

En fait je ne comprends pas la mort de Don Juan comme une mort physique, mais c'est le mythe de Don Juan qui meurt, pas la personne... je ne sais pas si je suis claire.

Merci en tout cas par ton commentaire.

Marieand dijo...

Oh moi je ne vais jamais au théâtre, il faudrait qu'on se motive pour y aller ! Tu n'écris plus en espagnol ? :-(

Anónimo dijo...

Peut être que de le rendre homosexuel c'est comme le renvoyer à sa propre image..que seulement de lui dont il peut tomber amoureux...