martes, marzo 25, 2008

Madrid, la perdición

Un week end à Madrid. Un tout petit week end de rien du tout, et voilà que je reviens ruinée. Et pourquoi vous demanderez vous? A cause d'une adresse, une simple adresse dans un tout petit quartier au beau milieu de Madrid. Calle Augusto Figueroa, 31. Qu'est-ce qu'il peut bien avoir à cette adresse? A cette endroit il y a un vendeur. Un vendeur très gentil, très classique, très chic. Un vendeur de chaussures. Il t'apporte les chaussures, il te les fait essayer. Tu n'as rien à faire, seulement contempler les petits bijoux qui sont maintenant à tes pieds. Et regarder toutes les petites merveilles disponibles. Et choisir. Oh qu'est-ce que c'est difficile de choisir! Toutes les chaussures sont à ma pointure et il n'y a que cette pointure. Il y a juste une paire par modèle, en 37. C'est des prototypes. Oh qu'est-ce qu'elles sont belles!. Des vertes, des jaunes, des marrons, avec talon, sans talon, des bottes, des sandales. Et toutes à moitié prix! Voici mes nouvelles chaussures:



Et oui j'ai succombé à la tentation. Depuis le temps que toute la blogosphère en parle!

4 comentarios:

Miss España dijo...

Coucou ma belle! Je ne suis pas fan de Chie mais j'aime bcp ta première paire :) C'est quoi ce petit magasin? Et Madrid, que dire... comme le dit si bien le proverbe: "de Madrid al cielo..."
Besines

Xupinet dijo...

Merci beaucoup! C'est curieux, je trouve que le premier paire fait beaucoup plus "Chie Mihara" que les deuxièmes.. ;-)

Marieand dijo...

Elles sont superbes, autant l'une que l'autre ! Bon choix Xupi !

marieaunet dijo...

rah la premier paire est canon!
j'aaaaaaaadorerai avoir des pompes comme ça!!!